Ici aussi, à 6 000 kilomètres de Paris, #JesuisCharlie.

Cet article est différent des autres. Mais après tout, un blog, c’est fait pour se livrer. Et puis, je partage aussi une réalité de l’expatriation. Certains jours, comme aujourd’hui, sont un peu plus difficiles que les autres…

Nous sommes le 7 Janvier 2015. Il est 9:00 lorsque je démarre mon ordinateur et me connecte sur les réseaux sociaux. Le premier post qui s’affiche sous mes yeux est celui du journal Le Monde qui titre: En direct: coups de feu au siège de « Charlie Hebdo », au moins dix morts.

Attentat Charlie hebdoLe drame est survenu à 11:30. Il est 9:00 du matin ici, à New York, mais il est déjà 15:00 là-bas, en France. Ce n’est pas un anodin décalage horaire qui me frappe alors. C’est une prise de conscience. Pendant que je dors paisiblement ici, la vie se poursuit là-bas, dans mon pays.

Je suis partie, c’est mon choix et je le vis bien, mais ce matin, la distance me serre le coeur. J’ai beau vivre aux Etats-Unis, aujourd’hui, je suis avant tout une Française révoltée, en deuil et solidaire avec mon peuple.

Je suis triste pour les familles et les amis des victimes: journalistes, dessinateurs, policiers. Perdre un être cher de manière aussi soudaine et violente, c’est insoutenable.

Je suis triste pour la rédaction de Charlie Hebdo. Perdre des confrères et assister, impuissants, à cette attaque d’une rare violence, c’est abominable.

Je suis triste pour mon pays. Perdre des citoyens qui défendent au quotidien des valeurs nationales fortes, c’est intolérable.

La lâcheté et la barbarie de cette attaque me révoltent et me choquent. Tout comme les autres Français, je suis bouleversée. S’attaquer à des valeurs qui nous sont chères, c’est s’attaquer à la nation toute entière. Mais notre liberté d’expression ne se négociera jamais.

Je ne suis pas particulièrement patriotique mais que je le veuille ou non, la France, sa culture et ses valeurs sont profondément ancrées en moi. Je ne suis pas sur place mais je partage intensément la douleur de mon pays. Et je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas-là. Que l’on habite aux US ou ailleurs, être loin est toujours un peu plus douloureux lorsque de tels drames surviennent.

Alors oui, ici aussi, à 6 000 kilomètres de Paris, #JesuisCharlie.

je suis charlie

 

 

2 Commentaires

  • Je découvre ton blog avec cet article. Quel triste monde. Et comme tu dis, vivre cela de loin est tout aussi révoltant, en plus je n’ai pour le moment pas de chaines françaises à la TV du coup pas simple pour suivre l’actu, je me contente du net ( mais la connexion est mauvaise).
    A bientôt!

    Fafa

    Aimé par 1 personne

    • Oui moi aussi, je suis tout ca principalement sur le net. Je ne sais pas si cela marche de chez toi, mais je sais qu’ici, j’arrive a regarder BFM TV en direct sur leur site. Ca fait du bien d’avoir de l’info en Francais et en temps reel.
      A tres vite!
      – Marion

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s