Comment notre couple a survécu à une relation longue distance?

Les relations longue-distance, c’est un challenge auquel beaucoup de couples doivent faire face de nos jours. Cela a été le cas pour mon mari et moi: moi en France, lui aux Etats-Unis. Comment une relation peut-elle se construire et s’enrichir quand on vit a 6,000 kms l’un de l’autre? Je vais tenter de vous raconter comment ca s’est passé pour nous…

Comment tout a commencé…

Nous nous sommes rencontrés en 2009. J’avais 20 ans et j’étais partie faire un semestre d’études dans une université américaine, en Virginie. C’est là-bas que j’ai rencontré Monsieur-mon-futur-mari. Je sais, je sais, l’histoire est désepérément classique!

Au bout de quelques mois de relation, j’ai dû rentrer en France pour poursuivre mes études. Les séparations ont été très compliquées. Nous avions déjà conscience d’avoir une relation forte et sincère et nous appréhendions l’avenir.

Je crois que c’est vraiment une fois rentrée en France que l’on a réalisé le profond attachement qui nous liait. Quinze jours plus tard, on prévoyait déjà de passer notre été ensemble à Paris. Et puis de fil en aiguille, on a multiplié les allers-retours entre la France et les USA, pour des séjours de quelques semaines à plusieurs mois. Et il y a eu beaucoup d’autres aux-revoirs.

Comment gérer la distance?

Ce qui aide à tenir la distance, je crois que c’est d’abord l’honnêteté de la relation et la confiance mutuelle. Je sais, ça fait discours gnan gnan mais c’est vrai. Il faut être sûr que son couple vaille tous ces sacrifices et ne pas être trop jaloux…

Les techonologies du type Whatsapp, Viber et Skype nous ont bien sauvé la vie aussi. Je n’imagine pas comment nous aurions fait sans ces petites applis! Ça permet de garder un contact très fort au quotidien: on se parle, on se voit, on se raconte nos vies, on partage. Ça ne remplace pas totalement une relation en chair et en os mais ça comble une partie du manque.

Et puis surtout, ce qui permet de s’accrocher et de garder espoir, c’est de toujours avoir un plan, un objectif. De savoir quand est-ce qu’on va se revoir. Parfois il faut attendre deux ou trois mois, mais l’essentiel, c’est de savoir qu’on va se revoir! C’est surtout comme ça que notre couple a tenu sur la distance. Parce que bien sûr, si on nous avait dit dès le début qu’il allait falloir attendre cinq ans avant de pouvoir s’installer ensemble, ça nous aurait un peu découragé!

Mais en fait, on s’organise petit à petit: on passe ses vacances dans un pays, puis l’autre. On arrivait à se voir tous les trois ou quatre mois parfois pour 15 jours seulement, parfois pour les deux ou trois mois d’été. En étant étudiante, j’ai aussi pu faire mon stage de fin d’année aux USA, pour le rejoindre mais aussi pour voir si j’arrivais à me projeter pour une vie future ici.

Les moments passé ensemble sont toujours trop courts et toujours précieux. On profite de chaque seconde.

Et puis bien sûr, à un moment donné, quand une relation longue distance s’installe, il faut savoir prendre de grandes décisions. Soit l’un des deux déménage, soit les deux se retrouvent dans un lieu neutre, soit on se sépare. Il n’y a pas d’autres solutions. Ce sont des décisions très compliquées à prendre, surtout quand on est jeunes ou qu’il faut partir loin. Mais elles sont nécessaires si on veut se créer un avenir.

Prendre son temps et réfléchir

Je voudrais ajouter que je pense qu’il est important de prendre son temps et de bien réfléchir à ce type de décisions. Même si on a envie d’accélérer les choses parce que la distance est dure à gérer, je crois qu’il faut avancer au moment ou on est prêt.

Dans notre cas, comme je l’ai dit, on s’est rencontré jeunes, à 20 ans. Ni lui ni moi n’étions prêts à tout quitter l’un pour l’autre à ce moment là.

Lui, grand fan de foot, rêvait de partir vivre quelques mois en Angleterre. Il a eu une opportunité de faire un semestre d’études à l’étranger, exactement comme je l’avais fait quand on s’est rencontré. Il avait le choix entre la France et l’Angleterre et m’a demandé mon avis. Je lui ai dit de foncer sur l’Angleterre. C’est sûr, on ratait une occasion de s’installer ensemble à Paris pour quelques mois mais c’était important qu’il puisse réaliser ce dont il avait envie. Et puis pour nous, être à  une heure d’avion l’un de l’autre, c’était déjà le grand luxe! Tout est relatif., n’est-ce pas?

Un an plus tard, je terminais mon bachelor de commerce et j’avais envie de poursuivre sur un Master mais j’hésitais. Cette fois-ci, c’est lui qui m’a poussé à continuer les études. Cela voulait dire encore un an ou deux loin l’un de l’autre mais lui non plus ne voulait pas que je renonce à mes projets personnels.

Et puis finalement, on a fait avancer les choses au moment où on était prêt. Sans pression. On a l’impression d’avoir eu le temps d’accomplir ce que l’on souhaitait avant de commencer notre vie à deux. C’est très important, je crois.

Ce que la distance nous a apporté…

Tout ça pour vous dire qu’effectivement, les relations longue-distance ne sont pas simples. On est amené à avoir des discussions de couple profondes et sincères assez rapidement si on veut faire des plans d’avenir.

Ce que j’en retire à titre personnel, c’est que la distance n’a pas tué notre couple, elle l’a renforcé. Nous avons appris à bien communiquer, de part la distance mais aussi de part nos différences culturelles: il faut s’expliquer et chercher à comprendre l’autre pour éviter les incompréhensions et les quiproquos. La distance nous a donné le temps de réfléchir à nos projets d’avenir. Le coté positif, c’est aussi qu’on ne prend pas la présence de l’autre pour acquis. On se rend compte de la chance que l’on a de pouvoir être ensemble parce qu’on a bataillé dur pour être réunis.

En fait, la distance nous a rapproché.

Et vous quelle est votre histoire? Comment gérez-vous la distance ou pourquoi cela n’a-t-il pas été possible pour vous?

– Marion

 

162 commentaires

  • Salut Marion,

    Je trouve que tu offres de tres beaux conseils pour la relation a distance. J’ai été dans une relation a distance quand j’ai commencé a partir aux Etats-Unis, et je ne devais y rester qu’un an. Malheuresment il est devenu tres distant, et ne me parlais plus du tout. Quand on s’est quittés pour de bon, j’ai a peine été triste parce que j’étais déja passée a autre chose.

    Je suis restée finalement 4 ans aux Etats-Unis pour mes études. Et j’ai rencontré mon futur mari en Junior Year (3eme année). Sauf qu’il vivait a 4h de mon ecole, on s’est rencontré a une soirée et on avait passé le reste du weekend ensemble.
    Les premiers weekends, il venait souvent me voir, on se parlait beaucoup par sms, en le mois suivant, il me propose que j’aille chez lui. Ca peut paraitre une petite distance 4h de route, mais c’est quand meme assez loin qu’on ne peut pas avoir une relation de tous les jours.

    On a finit par se voir tous les weekends, un weekend il venait, l’autre c’etait moi. Et comme l’argent commencait a manquer de son coté, et que moi mes parents me donnaient toujours de l’argent, c’est moi qui suit partie le voir presque tous les weekends. Ce qui ne me derangeait pas parce que je n’avais presque pas cours le vendredi, et que je cherchais n’importe quelle excuse pour sortir du campus, je m’y sentais enfermée.

    Pendant un an et demi on a fait comme ca, sans compter les noel et vacances d’été ou je rentrais en France. C’etait plus difficile. Pendant la semaine on se parlait tous les soirs sur skype.

    Mais ca veut dire aussi que j’ai renconcé un peu a ma vie étudiante, deja que je m’y plaisait pas trop dans l’école, j’ai fait moins d’effort pour essayer de me faire des amis parce que je savais que le weekend c’etait deja reservé.

    J’ai aussi beaucoup travaillé, il me restait plein de credit hours a faire, j’ai tout fait la derniere annee pour etre sure d’avoir fini les études cette année, et qu’on puisse enfin emmenager ensemble (la moitie de mes affaires étaient deja la bas).

    Se dire au revoir chaque dimanche etait tres dur, et j’avais l’impression de ne pas avoir de vie, je passais mon temps a travailler, ou a voyager.

    Apres un an et demi, j’ai enfin recu mon diplome, et on a enfin emmenagé ensemble et on s’est marié il y a 2 mois!

    J'aime

    • Hello voilà je viens de lire ton histoire et je suis pratiquement dans la même situation en ce moment même , en gros j’ai rencontré mon homme a 14ans on était dans la même école en Belgique on a toujours été très proches à cet époque .. On s’est perdu de vu ensuite j’ai appris qu’il était parti rejoindre sa mère aux usa , nos chemins ce sont retrouver bizarrement il fait du mannequinat et tadam moi aussi et étant coiffeuse parallèlement .. On à commencer à se reparler se remémorer tout les bons souvenir on se retrouve dans plusieurs points on a les mêmes envies la même façon de penser , il m’a avouer que j’étais son 1er amour et qu’à se moment là il avais bien trop peur de le l’avouer , bizarrement je sens du plus profond de mon cœur que c’est le bon lui et pas un autre , après plusieurs mois on a décider de se revoir je repars en janvier le rejoindre , on parle beaucoup de notre avenir nos projets nous marié .. Je suis prête à tout pour lui la distance est difficile mais j’essaye de m’accrocher de tenir bon car je sais que je le reverrai qu’il viendra où vis verca , Maintenant j’aimerai recommencer à zéro niveau études car je ne parle pas anglais juste des notions et je pense que en tant que coiffeuse sa serai difficile de travaillé aux usa et sachant que je compte arrête le mannequinat aussi . Nous envisageons de nous installer ensemble dans 1 an et entre de temps je vais parfaire mon anglais . Avez vous des solutions pour les études ou le travaille ? Ça serai sympa

      J'aime

      • Bonjour Hind.Lou,
        Le conseil que je pourrais te donner est de ne pas trop te presser. Je vois que tu as des envies folles de le retrouver et commencer ta vie avec lui! Mais vous etes vous revus depuis vos 14 ans? Il est difficile de renoncer a toute une vie, ses études, etc, juste pour un homme. Ca peut etre la meilleure décision de ta vie, ou ca peut devenir un gros cauchemar, parce que une fois chez lui, a l’autre bout du monde, c’est toujours plus difficile de quitter quelqu’un si jamais ca ne marche pas.
        Pour les etudes, il existent de nombreuses écoles aux Etats-Unis pour apprendre l’anglais, c’est parfois assez couteux. Et pour devenir coiffeuse, si c’est toujours ce que tu veux faire, ca depend des Etats, mais en general c’est pas tres compliqué d’avoir le diplome.
        Avant d’acheter un biller simple, prévois des vacances ensemble que tous les deux, et soyez sur que vous etes sur la meme longueur d’ondes et que vous avez les meme envies pour le futur. Il n’y a rien de pire que de découvrir qu’on sort avec quelqu’un qui n’a pas envie de se marier alors qu’on parle que de ca.

        J'aime

      • Coucou Chloé , je viens de voir ta réponse désoler pour l’attente alors pour répondre oui on c’est revu depuis il a rencontrer ma mère et moi aussi , tu as raison lol quand tu dis que je suis impatiente de le retrouver mais malheureusement je sais aussi que sa ne se fera pas d’aussi tôt que c’est bien plus complexe et compliqué je l’on peut croire 😌 Mais bon je prend mon mal en patience il a contacte ses avocats pour se renseigner un peu , on réfléchis beaucoup on ne voudrait pas justement faire tout dans la précipitation , ensuite niveau études je suis déjà diplômée en tant que coiffeuse je ne sait pas si il sera valable là-bas , mais je ne suis plus trop sur de vouloir continuer se job et ses notamment pour cela que j’hésite à tout recommencer si il le faut donc voilà en tout cas un grand merci pour prendre le temps de me répondre

        J'aime

  • Bonjour
    Je vous raconte mon histoire : je suis partie en vacances cette été ou j’ai rencontré un homme plus jeune que moi.. je n’y allais pas dans l’optique de rencontrer quelqu’un mais ca s’est fait et nous nous sommes plus quittés.. les vacances terminées, il a voulu que nous restions en contact, ce que j’ai accepté puisque j’avais eu un coup de coeur .. lui parle anglais moi quelques notions mais nous nous comprenions .. ( il vit en Autriche et moi en France) tout les jours des textos. Nous étions proche et avions déjà programmer notre prochaine rencontre.. nous sentions ce lien fort entre nous .. quelques semaines plus tard je suis reparti en vacances et la j’ai senti les doutes dans son comportement.. ( il est jaloux de base) il n’était plus le même, était distant .. même devenu presque arrogant.. j’ai décidé donc dy mettre un terme .. je pensais qu’il se serait battu pour moi mais il m’a alors avouer que la distance était très dure, qu’il ne pouvait vivre comme ça sans moi sans savoir où j’étais à chaque fois où avec qui .. que cela le rendait fou.. qu’il m’aimait, et pensait constamment à moi mais que c’était dure.. alors que lui même me disait que quand quelqu’un signifie beaucoup la distance n’était rien à côté .. cela fait une semaine que je n’ai plus de nouvelles, je remets tout en question, je me dis qu’au final je n’étais qu’un amour de vacances.. que c’était des paroles en l’air ..je m’attache très rarement, mais lui ma vraiment marqué et j’étais prête à beaucoup pour lui.. jai 28 ans et je sais reconnaître une vrai relation..il y’a ce lien très fort entre lui et moi .. jessai de me dire qu’effectivement, ce n’était qu’un amour de vacances mais je pense constamment à lui, je n’arrive pas a oublier .. et me dis que si je n’ai plus des nouvelles, c’est sûrement que ses sentiments n’étaient pas fiables .. j’attends vos conseils merci 🙂

    J'aime

  • Bonsoir 🙂

    Ça fait du « bien » de lire vos avis et vos expériences dans le sens où je ne me sens plus seule.

    Ça fait un peu plus d’un an que je suis avec mon copain : lui en Suisse moi dans le reste de l’ouest de la France. Sur une année j’ai été le voir 7 – 8 fois (tous les deux / trois mois pendant 1 semaine, pas terrible mais déjà ça). Je l’aime profondément et je sens qu’il m’aime sincèrement aussi, là n’est pas le problème.

    Mais au bout d’un an, il n’est toujours pas venu me rendre visite (ça craint quand même), et commence à s’établir seul de son côté. J’ai eu un entretien pour du travail en Suisse, j’étais prête à déménager et à m’installer avec lui. Problème : il part en colocation avec des amis à lui et me met devant le fait accompli.

    Je me retrouve seule avec toutes mes démarches, seule tous les soirs parce qu’il est occupé et du coup me parle quasiment plus. De mon côté j’ai l’impression de ne pas faire partie de sa vie et quand j’essaie de lui en parler sérieusement, soit il garde le silence parce qu’il ne sait pas quoi dire, soit il me dit qu’il m’aime et qu’il n’a pas envie de se séparer, qu’il a peur mais que jamais une femme ne s’est autant bougé pour lui.

    Avez-vous eu des sentiments comme ça ? Le sentiment d’être seul(e) et de faire tout ce que vous pouvez pour rejoindre l’être aimé sans avoir du concret de sa part ?

    Ça devient terrible pour moi, je suis partagée entre mes sentiments et ce que me dit ma raison (qui me dit en gros « pfff laisse le tomber il a rien foutu, il dit qu’il est pas près, fais ta vie »).

    J'aime

  • Bonjour, Je suis également dans une relation longue distance, moi je suis venue vivre au Canada pour 1 an et quelques, lui à Paris. Au début on se parlait beaucoup on se faisait des Skype etc. Mais après avec le temps le temps s’allonge avant qu’on ne se parle et la je le sens distant ou moins investit qu’avant. J’ai peur de le perdre… donnez moi un conseil. Je ne lui ai pas parlé de ma crainte, je suis plutôt du genre à ne pas forcer les choses. Je suis triste. Mais je retourne à Paris dans une semaine et j’appréhende.

    J'aime

    • Bonjour Audrey,

      Je pense que oui, le mieux, puisque tu rentres a Paris dans quelques jours, c’est d’attendre de vous voir en face a face. C’est toujours mieux, tu auras une meilleure appreciation de la ou vous en etes. Le fait d’etre distant ca peut etre effectivement parce que la distance lui pese mais ca peut aussi venir de 1001 autres raisons. Mais le meilleur moyen de savoir c’est d’en discuter avec lui si tu le sens toujours distant en personne. Tu verras sur place! Bon courage!

      J'aime

  • Je constate qu’on est beaucoup dans le même cas, ça me rassure, comme ça me rend triste pour tout ceux qui vivent ça aussi.
    Mon copain repars pour Hong Kong dans 2 mois, on s’est rencontré alors qu’il faisait 6 mois d’échange en Suisse, on est tombé amoureux et il a décidé de rester 6 mois de plus. J’ai rencontré sa famille qui est venue ici, et il est meme resté vivre chez moi pendant un moment alors qu’il cherchait un nouvel appartement. Mais voila, il part, et je ne pense pas qu’on sera capable de se voir plus que 2 fois par an, si tout va bien…
    Je n’ai que 21 ans, lui 22, et même si on s’aime énormément, on est jeune, je me demande si ça va vraiment marcher d’être séparé comme ça… Sachant que quand je ne le vois pas pendant 3 jours il me manque deja tellement.
    Le plus gros problème c’est que, ce n’est pas comme si on allait se « retrouver » pour de vrai un jour, ou alors pas avant très longtemps. Il me reste au moins 5 ans d’études… Alors je ne sais vraiment pas quoi faire. Je l’aime comme une folle, et lui aussi, mais j’ai vraiment peur de cette distance…

    J'aime

    • Hello ma belle,

      Je comprends c’est une situation compliquee, surtout avec une distance aussi grande. Je crois que dans ce genre de situation, il faut essayer de ne pas trop anticiper tous les problemes qui pourraient survenir et voir au jour le jour comment les choses se passent. C’est deja assez difficile sans qu’on s’en rajoute une couche en se creant des angoisses sur ce qui pourrait peut-etre arriver. Ce n’est pas simple de se laisser porter comme ca mais je crois que c’est peut-etre le mieux a faire. Vous avez encore deux mois pour profiter l’un de l’autre et pourquoi pas deja prevoir de vous revoir, meme si c’est dans longtemps? Et ensuite, profite vraiment d’etre jeune et etudiante parce que de toutes facons, ca ne changera strictement rien de se renfermer sur toi-meme et de deprimer. Je pense que quand on reste positif et ouvert, on se laisse plus de chances de vivre les choses agreablement! 😉 Bon courage Bisous Marion

      J'aime

    • Moi je suis ds la nostalgie parce que mon mari vit aux États Unis et moi en haiti.il a passé seulement une semaine avec moi apres le mariage. Oufff ça fait mal qd même il me manque trop

      J'aime

      • Moi je suis pareille que toi. Moi haiti lui usa.. Cela fais 2ans4 mois de relation longue distance… Hmmmm trop dure je pleure nuit et jour

        J'aime

  • Bonjour Marion,
    Merci beaucoup pour ton histoire.
    Je suis actuellement en relations à distance et je cherche des histoires de réussite pour me motiver.
    J’ai rencontré mon copain à Paris (je fais les études ici) et nos relations se développaient assez rapidement au début: on a commencé à vivre ensemble dans 5 mois après la rencontre, tout allait bien pendant un an jusqu’au moment quand il a commencé d’avoir des difficultés au travail. Il voulait vraiment trouver autre chose et après des multiples recherches et des dizaines d’entretiens il m’annonce qu’il a trouvé ce qu’il veut mais dans une autre ville (700 km environ). J’étais plutôt contre mais il m’a convaincu que cette décision est importante pour notre futur et qu’au final il reste avec moi quoi qu’il arrive.
    ça fait 9 mois qu’on est séparé et c’est vraiment difficile pour moi. On se voit 2 fois mois, on parle tous les jours mais j’ai vraiment besoin de sa présence physique. Je pleur presque tous les jours mais j’ai peur de lui dire ça (peur de l’ennuyer avec mes plaintes). En plus j’ai une situation personnelle assez compliquée: je suis étrangère, j’ai pas vraiment d’amis ici et mes études sont très compliquées (par exemple, cet été je n’ai que 2 semaines de vacances :()
    Il nous reste encore 1 an et demi. J’espère vraiment que nous pourrons survivre cet enfer

    J'aime

    • Hello,

      Oui, c’est vrai que dans ces cas-la, c’est vraiment dur! Je t’avoue que quand j’ai demenage ici aux USA c’etait la chose qui me faisait le plus peur, de me retrouver isolee, donc je comprends tout a fait ce que tu veux dire.
      1 an et demi c’est beaucoup trop long pour juste prendre ton mal en patience, il faut absolument que tu puisses te sentir entouree. Ton copain a-t-il de la famille a Paris? Peut-etre pourrais-tu rejoindre des groupes d’etudiants etrangers? Ou t’inscrire au sport? Le meilleur conseil que je puisse te donner c’est de te bouger pour rester occupee un maximum et rencontrer des amis sur place! Tu te sentiras tres vite mieux!

      Bon courage!

      Marion

      J'aime

  • Bonjour,
    j’aime lire ce genre de choses, ca donne espoir. Mon Homme (si je puis encore dire ca…) et moi sommes Français et nous sommes rencontrés au canada il y a 4 ans et demi déja. Nous avons vécu ensemble là-bas pendant 3ans et demi, puis nous avons misé sur une relation a distance dans l’espoir de trouver tous les 2 du boulot en europe… le premier fini, le premier parti. Il y a maintenant 1 an que je suis partie. 6 mois de galere chez mes parents, puis un boulot en angleterre. On ne s’est vu que 3jours a Noel. Nous sommes le genre de couple qui ne parlons pas beaucoup, on se comprend rien qu’a se voir, a se toucher. On ne s’est engueulés qu’une seule fois de notre histoire, mais les remises en questions et les difficultés a trouver du boulot en europe ont fait qu’il a 1 mois, on s’est séparrés. Mais 3j plus tard, par discussion Skype (tres mal tous les 2), il me dit que c’est une pause, le temps de savoir ou il en est, car il ne veut pas qu’on se séparre. Je suis dans le flou depuis donc un mois. Il rentre pour 2 semaines en juin, et je le rejoins pour qu,on se voit 1j. J’appréhende énormément… Mon contrat se fini ici dans 5 mois, je lui ai toujours dit que je le suivrai partout, et a part rester silencieuse je ne peux rien faire a l’heure actuelle. Je le vis comme une rupture, je suis jalouse pour la moindre « amie » sur face de book, alors que j’etais si sereine pendant les mois précédent. Vu l’état dans lequel il était quand j’ai débarrassé notre appart de mes affaires, je sais que pour lui comme pour moi, on est « les bons ». Comment rester objective tout en se préparant au pire pour éviter de tomber de haut? Avez vous eu des moments de gros doutes au point ou c’était silence radio? Comment gérer ses sentiments « d’amour viscéral » et les contradictions de notre cerveau qui cogite? Merci pour vos éclaircissements!

    J'aime

    • Bonjour Daphne,

      Je compatis vraiment a ta peine, c’est une situation complique que tu as l’air de gerer avec beaucoup de maturite et de recul. Je ne sais pas vraiment quoi te dire mis a part que parfois effectivement, il est necessaire de s’eloigner un peu pour mieux se retrouver. Si vraiment tu sens au fond de toi que vous etes « les bons », alors je crois que vous reussirez a passer cette epreuve, aussi difficile soit-elle. 5 mois a tnir ce n’est pas enorme et c’est tres long a la fois. Ce serait bien d’essayer de se revoir « en vrai » d’ici la si c’est possible pour mettre les choses a plat et redonner un coup de boost a votre relation. Quoi qu’il arrive, je pense que si tu vis mal cette « pause » il faut faire en sorte qu’elle dure le moins de temps possible parce que c’est cruel d’etre dans cet entre-deux. Votre passe commun est trop important pour rester dans ce flou. Je crois que vous n;avez pas trop le choix que de discuter a coeur ouvert…

      Bon courage ma belle!

      J'aime

  • Bonjour,
    donc en gros on vit tout les deux dans la même ville mais pour la rentrée prochaine il va partir faire ses études ailleurs et ce n’est pas vraiment à côté. J’ai voulu envisagé d’emménager ensemble pour l’année prochaine mais il a prit peur et m’a quitté. Je l’ai revu ensuite je lui ai expliqué que oui c’était possible, que ca pouvait marché mais il veut nous protéger, pour éviter qu’on souffre. Puis il a changé d’avis il a bien voulu essayé. Cela fait un an et demi que nous sommes ensemble, s’il n’y avait pas d’amour je peux concevoir sa décision mais la non. On peut donc dire qu’on a fait un break d’un jour. Il est perdu entre ses études, la nouvelle vie qui l’attend et nous. Je sais qu’il est encore hésitant mais je ne sais vraiment pas comment faire pour qu’il redevienne comme avant. Je veux lui prouvé que ca en vaut la peine. Je mise tout sur la gaieté.
    Et je sais que pour d’autres ca marche donc pourquoi pas nous ?
    Après tout ca c’est ressens ca ne fait pas encore une semaine il faut que je lui laisse du temps mais ca fait vraiment bizarre de retomber comme au tout début : ne se voir que dehors, être timide, ne pas forcément quoi savoir dire.. Je suis de nature folle donc il ne reste pas longtemps sans éclaté de rire, au moins je détends l’atmosphère.
    Enfin tout ca pour dire que je ne sais pas comment appréhender les quelques mois a venir vu que déjà j’appréhende demain..

    J'aime

  • Bonjour moi je suis avec un militaire ça va faire tous juste 1 mois (c’est ressens….)
    Mais je vient d’apprendre que sûrement l’année prochaine il partira pendant 4ans…… Je suis cavalière donc pour moi sa ne me dérange pas toute cette distance, j’en profiterai pour travailler dans différents écuries en France …. Mais j’ai peur que lui se lassent et me quitte car 4 ans c’est long…..
    Des conseils svp?

    J'aime

    • Bonjour Lolotte. Je pense qu pour le moment, il faut surtout vivre dans le moment present. Surtout si cela ne fait qu’un mois que vous etes ensemble. L’annee prochaine, ce n’est pas tout de suite et beaucoup de choses peuvent changer d’ici la! Il serait dommage, je crois, de vous priver des bons moments presents en vous angoissant pour un avenir lointain!

      Bon courage!

      Marion

      J'aime

    • Bonjour, je suis à peu près dans le même cas que vous. Mon ami est militaire, sa fait 2 mois que nous sommes ensemble et il repart à La Réunion en mission pendant 4 mois Mais ce qui me gêne c’est qu’il a son fils son ex et son ex belle famille la bas. Quand il me l’a annoncé on s’est pris la tête, on s’est réconcilié mais j’ai peur qu’il reste la bas et qu’il m’oublie car depuis je ressens une distance. Même si moi je vis à côté de chez ses parents, j’ai peur qu’il décide de rester avec son passé et son fils. Comment s’est déroulée la suite de votre histoire? Comment avez vous vécu cette distance? Merci

      J'aime

  • Bonjour à tous!
    Tout d’abord, merci d’avoir eu l’idée géniale de construire ce blog. Je me reconnais beaucoup dans tout ce que tu écris, et cela fait du bien parfois, quand les doutes prennent le dessus, de voir que pour d’autres, ça a marché!
    Voici mon histoire. Je m’appelle Solenn, j’ai 22 ans. J’habite a Paris. Au mois d’août dernier, je suis partie 5 mois au Philippines pour mes études. Je suis partie parce que j’avais envie d’aventure, de découvrir une autre culture et surtout d’apprendre à me découvrir moi dans un environnement complètement différent de celui où j’avais l’habitude d’évoluer jusqu’à maintenant. C’est donc à des milliers de kilomètres de chez moi que j’ai fait la connaissances (et suis tombée amoureuse) de Christopher. Un coup de foudre, si on peut dire ça comme ça. Tout est allé très vite. Il est d’origine philippine, mais est né et a grandi à San Diego. On a donc passé 5 mois ensemble, en pensant que notre histoire s’arrêterait quand il serais temps pour nous de repartir dans notre pays natal. Moi la France, lui les Etats Unis. Mais quand l’heure est venue, impossible pour nous de nous dire que tout était terminé. On savait que quelque chose de fort nous unissait et que ça valait le coup d’essayer. Aujourd’hui, je vis a Paris, lui à New York. J’ai déjà pu lui rendre visite une fois, et il est prévu qu’il vienne a Paris dans un mois. Seulement des fois, je me demande ou tout ça va bien pouvoir nous mener. Je suis actuellement en Stage de fin d’étude d’ingénieur, et suis censé rentrer dans la vie active dans quelques mois. Lui termine sont master et sera diplômé au mois de mai prochain. Des questions se bousculent donc dans ma tête. Je me demande si je dois tenter de le rejoindre, et de commencer une vie la-bas, mais d’un autre côté, je ne suis pas sure à 100% (même si je sais que mon amour pour lui est sincère et que c’est complètement réciproque) que cela pourrait marché au quotidien. Alors, dois-je vraiment prendre le risque de tout quitté ? Nous en avons un peu parlé, mais l’avenir est tellement flou que faire des projets semble très compliqué.
    C’est la première fois que je ressens ça pour quelqu’un et même la distance (même si elle est dure a supporter des fois) n’altère en rien les sentiments. Nous avons trouvé un rythme et les technologies d’aujourd’hui rendent les choses bien plus faciles. Mais je sais qu’il va falloir faire un choix à un moment donné, qu’il va falloir faire des projets si nous voulons construire quelques chose. Et tout cela me fait peur. Je voulais savoir si des personnes étaient aussi passé par là, et comment elles ont réagit.
    Merci de m’avoir lu, et j’espère vous lire en retour.
    A bienôt ! 🙂

    J'aime

  • Une première pour moi les forums .. je me lance .. J’ai beaucoup aimé ton article au passage 😉
    J’ai rencontré mon copain en juillet 2015.. Coup de foudre ! Il est mexicain et moi je vis en Suisse , 6 heures de décalage dur dur mais y’a pire 🙂 un autre problème, il ne parle pas français et je ne parle pas espagnol .. Mais je me débrouille en anglais .. Mais pas suffisant pour des conversations « développées » pour ce qui est de se voir j’y suis allée 2x , lui est venu en Suisse cet hiver et je compte reprendre un vol pour juillet .. Ce qui est dur , la distane ! Y a des jours ou je pourrai briser la vitre de mon Iphone durant les skypes 😅 La langue .. Fatiguant de devoir sans cesse chercher les mots.. Et ne pas savoir quoi faire dans 1-2-3 ans .. Tout quitter ? Le faire venir ?
    Mais ton histoire m’a mis du baume au coeur ! Tout est possible

    J'aime

  • Bonjour,
    Voila ça fait deux ans que je suis avec mon copain, nous nous sommes installés ensemble au bout de 3 mois de relation.
    Puis 1 ans après nous sommes partis ensemble en Australie pour un working holiday. Je suis restée 6 mois avec lui la bas parce que je devais reprendre mes études et nous avons entretenu une relation à distance (Australie France) pendant presque 7 mois. Ça n’a pas été évident tout les jours mais on a été fort et on s’aime sincèrement. Mais avant de rentrer me rejoindre à Nîmes ou l’on devait s’installer ensemble il a fait escale au Japon parce que c’était son rêve de découvrir le Japon et il y connaissait des amis il y a passé 3 semaines. par la suite il est rentré en France et est descendu à Nîmes. mais il parlé tout le temps du japon et au bout d’un mois d’installation ensemble il m’a annoncé qu’il avait une opportunité au Japon pour faire de la recherche kiné je l’ai mal pris sur le coup parce qu’il avait tout gardé pour lui pendant un mois. il me disait un mois avant qu’il voulait des enfants avec moi et se marier et puis au final le soir ou il ma annoncé qu’il voulait accepter, il a fait ses affaires et est parti. Il était anéanti et moi de même on s’aime à la folie on a déjà traversé des choses tellement fortes.
    Alors j’aimerais qu’il accepte la relation à distance mais selon lui c’est pas concevable parce qu’il a peur que ça se détériore et ne veut pas que ça se passe comme ça. Ça serait pour 5 ans de relation à distance et lui aimerait vivre la bas.
    Je ne sais pas comment le persuader d’accepter d’essayer.

    J'aime

  • Moi aussi je vis une relation à distance depuis maintenant un an et demi a 800 km. Moi en corse lui en Auvergne. On a vécu ensemble un an et demi en corse on s’est rencontré là bas. Il bossait la bas moi je vivais avec lui. Tout était bien jusqu’à ce qu’il perde son boulot. Il a dû retourner en Auvergne et depuis on est à distance. On essaie de se voir tous les 2 mois chez nos familles. On veut revivre ensemble mais c’est compliqué de retrouver du travail d’autant plus que je ne voulais pas le rejoindre sur le continent car il m avait fait quelques mensonges sur le paiement de loyers etc on s est retrouvés dehors. Bref. Au début, 4 mois après s etre retrouvés loin l’un de l’autre, il a eu un moment où il voulait plus de contact pendant 3 jours pour réfléchir à la situation car il était perdu. J’ai cru que tout était fini mais non. Au final il veut me rejoindre et moi aussi si il faut partir je partirai car la distance reste dure surtout les aurevoirs après s’ être rehabitue a la présence de l autre. Il est réparti chez lui aujourd’hui après 2 mois passés chez mes parents et je pleure encore.. pourtant on en a vécu des aurevoirs. .. mais je ne m’y ferai jamais.. je passe un concours pour avoir un travail pour pouvoir revivre ensemble. On s’ aime fort. Tenez bon si ca vous arrive…

    J'aime

  • Salut
    J’ai rencontré mon chéri au Brésil et on vit une super relation (à distance)
    Je suis allée 2 fois le voir, il est venu 1 fois en France, mais ce qui me fait le plus peur, c’est notre avenir… Je suis en dernière année de licence, e je sais pas quoi faire après, car aujourd’hui, n’avoir qu’une licence ne vaux rien, et j’aimerais continuer en Master, et je devrais donc rester 2 ans de plus en France, et donc loin de lui… J’ai trop peur que ça nous sépare, et je m’en voudrais trop d’avoir cassé notre relation par égoïsme, pour avoir choisis es études avant lui … J’aimerais vraiment avoir quelqu’un à qui en parler, quelqu’un dans la même situation que moi, car mes amis m’écoutent mais ne peuvent pas beaucoup m’aider car ils ne me comprennent pas, ils n’ont pas la même relation que moi …

    J'aime

    • Salut Mayo Laine,
      Je compatis à ta situation. Pour le moment je vis une relation à « moyenne » distance, mon chéri vivant à Londres, où nous nous sommes rencontrés. Sauf qu’il est australien, et bientôt son visa (Working Holiday Visa) arrive à expiration; il doit donc rentrer au bercail, à quelques milliers de km…pour le moment je suis en L3 et j’aimerais me réorienter car mes études ne me plaisent pas; donc refaire une L3 et continuer en master, ça fait quelques années quand même à être bloquée ici…gros conflit dans ma tête, j’hésite à tout plaquer et à le suivre à l’autre bout du monde, parce que j’ai trop peur que la distance à long terme tue notre couple…enfin voilà, je pense que toutes les 2 on est dans le même pétrin! Donc si jamais tu veux en discuter, moi aussi ça me ferait du bien de parler à qqn qui fait face au même problème.

      J'aime

      • Salut Mayo Laine et Bobletoucan,
        Je suis avec mon chéri depuis un an et quelques mois, nous nous sommes rencontrés en Nouvelle Caledonie (où j’habitais et où lui avait une formation militaire). Il est australien et vit en Australie, nous avons passé quelques semaines ensemble en Nouvelle Caledonie, pensant que lorsqu’il rentrerai chez lui tout s’arrêtait (quelques semaines de relations ce n’est pas assez pour se projeter dans une relation à distance). Mais on n’a pas arrêté de se parler, fait de longs skypes tous les jours… Et au final, je suis partie en Australie 6 mois, vivre avec lui. Apres ces 6 mois, je devais partir en France pour me lancer dans mes études (3 à 5 ans minimum). Ca a été très très très dur de prendre cette décision. En fait c’était ce qui était prévu avant que je ne le rencontre, et malgré une relation très forte, je ne voulais pas mettre mes études de côté. Je me suis dit que si notre amour était vrai, il comprendrait. Et c’est ce qu’il a fait. Il m’a soutenu à 100%, meme s’il aurait préféré que je fasse mes études en Australie. (Moi aussi, mais beaucoup trop cher ……).
        Au final, on a passé 7 mois séparés par 20 000 kilomètres. La distance a rendu notre relation encore plus forte, on sait que l’on s’aime réellement, autant l’un que l’autre. Et que pour le moment, on a pas d’autre choix que celui ci. Aujourd’hui je suis en grandes vacances et suis chez lui en Australie pour un mois. Apres cela, encore 1 an à attendre… Puis lui me rejoindra pour 2 mois en France.
        Bref notre histoire est très compliquée à expliquer Ahha mais je vous comprend et si vous voulez en parler cela me ferait très plaisir car c’est vrai qu’il est très compliqué de trouver des personnes comprennant ma situation.
        Et pour Bobletoucan ca me ferait plaisir de pouvoir t’aider si tu as des questions, sachant que je fais fasse à cette distance France – Australie. 🙂

        J'aime

  • Bonjour,
    Ton histoire est très touchante et ma donner encore plus de courage pour continuer ! J’ai 16 ans dans 1 mois et je vis une relation à distance depuis presque 1 an. C’est vrai qu’au début je trouvais que les relations a distances ne servait à rien car cela faisait plus souffrir qu’autre chose. Puis j’étais une personne qui ne croyait pas du tout en l’amour éternelle et je voulais jamais me poser longtemps puis je suis jeune donc je m’en fichais un peu. Mais une fois qu’on tombe amoureuse qu’on rencontre la personne qui nous correspond vraiment on change tout de suite d’avis. Il vis à 1000 km à l’opposé de moi .. Mais le destin nous a pas uni par hasard ! Nous sommes tous les deux très bien ensemble et la distance n’est rien comparé à l’amour qu’on ressent l’un pour l’autre. C’est vrai que la première fois que j’ai annoncé à mes parents ma relation, et de pouvoir se voir,ils étaient très négatifs et faisaient tout pour que je lache tout. C’était très dur mais cela n’avait rien changer. Nous avions toujours garder espoir et rester positif de se voir un jour. De son côté Ses parents ont accepter notre relation et ils voulaient qu’on se voit au plus vite. J’étais vraiment très triste malgré que Je comprend tout à fait mes parents sur le fait qu’il veulent me protéger surtout que je suis mineure et beaucoup de gens malsains sont sur internet et qu’on peut pas savoir qui ils sont vraiment mais lui j’en avait la certitude qu’il m’aimait vraiment et je me suis jamais autant sentie aimer. Il m’avait envoyé des lettres, envoyé des messages à mes parents il avait Même pleurer pour moi plusieurs fois ce qui est très rare pour un garçon de pleurer ! C’est une vraie preuve pour moi ! Puis Maintenant avec le temps mes parents sont très positifs ont accepter notre relation, ils adorent mon petit copain le considère comme si fils et de même pour moi et ses parents et font tout pour qu’on dure grâce à eux on s’est vu à toutes les vacances et sà fait presque 1 an de bonheur ensemble 😇 Pour les personnes qui sont dans le même cas et que les parents sont pas spécialement d’accord, il faut juste patienter et surtout y croire vous verrez sa marche 🙂 merci d’avoir lu 🙂

    J'aime

  • Bonjour,
    Je suis en couple depuis un peu plus de 2 ans. Nous nous sommes tous les 2 français (vivant dans des régions différentes) et nous nous sommes rencontrés lors de nos études respectives dans un pays étranger. A ce moment, nous vivions quasiment ensemble H24 et cela fonctionnait plutôt bien.
    Puis j’ai terminé mes études et je suis retournée en France. Quant à lui, il a décidé de reprendre un cursus en France également, mais pas dans la même région. Nous avons longuement discuté sur le fait d’avoir une relation longue distance et avons décidé de tenter le coup il y a deça maintenant 1 an.
    Tout allait bien jusqu’à il y a quelques semaines. La distance commence à peser sur notre couple, le manque du quotidien devient difficile.
    Avec la reprise de ce cursus, nous nous engageons dans une relation longue distance pendant au moins 3 ans… De quoi se poser des questions..
    Le plus dur c’est ce doute qui est présent : nous nous aimons mais l’attente, la mise en arrêt de certains projets et le décalage de vie entre sa vie étudiante et ma vie professionnelle pèsent de plus en plus.
    C’est compliqué de parler de tout ça car cela fait peur de douter et de se poser la question « Dois-t-on continuer? ». Nous sommes jeunes et plein de questions nous trottent en tête.

    J'aime

  • Bonsoir , moi j’ai une relation a distance depuis maintenant 1ans et depuis déjà 6 mois on ne sais pas vue .. Je devais la rejoindre mais résultat des course a chaque fois sa recule .. j’ai peur de devoir rester un ans ou deux loin d’elle sans la voir et sa me fou les boule.. au début on avais déjà tous planifier sur l’avenir et on étais super motiver .. mais après sa moi je suis démotivé et je n’y crois plus trop qu’on se reverra un jour malheureusement .. Et j’ai peur que sa prise notre couple

    J'aime

  • voila 1 mois aujourd hui que j ai laissé mon amour de femme en Thaïlande
    c est moins dur que au debut mais elle me manque tellement ont skipe tout les jours ainsi que beaucoup de msg
    mais ca vas etre long encore 6 mois j espère que le temps estomperas pas notre amour
    dans 6 mois elle devrait venir en France mais les visas sont dur a optenir ont compte se marir en thaillande je resterais 3 mois j espere que cela seras suffisatr pour toute les formalités

    J'aime

  • Moi,
    La relation longue distance commence dans une semaine et je suis super angoissée !
    Me voilà à la fin de mon année en Nouvelle-Zélande et je n’ai pas pu obtenir de nouveau visa. Mon copain à décidé de venir vivre en France mais uniquement dans un an … le temps de tout gérer les papiers, le boulot et la maison. Un sans se voir, les prix des billets d’avion étant exorbitant. J’ai peur que la distance nous eloigne, que les démarches administratives et l’argent freine tout ça.

    J'aime

    • Bonjour Caroline! Parfois l’apprehension de la distance est encore plus dure a vivre que la distance en elle-meme… Je crois que els premiers temps sont les plus durs, il faut se recreer une routine, des reperes. C’est vrai qu’un an c’est long mais si vous le passer a bien tout preparer pour l’avenir, ca va vous motiver! Bon courage! 🙂

      J'aime

    • Bonjour Caroline,

      Ou en es tu après maintenant 5 mois de relation à distance? J’espère que tu tiens le bon cap et que tu as tes petites habitudes qui te permettent de vivre un quotidien le plus normalement possible. Je te souhaite énormément de courage et de force, si tout se passe bien n’oublie pas que chaque jours qui passent te rapproche un peu plus de lui et que le plus beau est à venir :). Je n’ai rien à ajouter car tout à été très bien résumé par Marion. La seule chose que j’apporterai serait peut être d’essayer d’être la plus « heureuse » possible de ton coté pour les gens qui t’aiment et qui sont autour de toi durant cette longue attente (ta famille et tes amis). Car ces personnes là veulent aussi te voir heureuse.

      J’ai 31 ans et ma copine vient de rentrer à Taïwan il y a deux jours et je ne la reverrai pas avant 7 mois. La femme que j’aime est à l’autre bout du monde et je suis içi avec ma famille et mes amis. Mais pour eux j’essaye de rester le plus « heureux » possible car ils le meritent, voir ma petite nièce grandir et bientôt ses premiers pas sont des moments que je souhaite vivre avec le plus bonheur possible et surtout voir ma soeur enfin heureuse après son long combat contre la maladie me donne beaucoup de force et me font dire que je ne suis pas le plus à plaindre, même si c’est un crève coeur de ne pas pouvoir avoir ma chérie à mes cotés. Lorsque je partirai rejoindre ma copine à l’autre bout du monde je ne veux pas que mes proches gardent le souvenir de moi faisant la tronche durant ces 7 derniers mois. Les technologies d’aujourd’hui tel que skype, whatsapp nous permettent de nous contacter assez facilement et de partager notre quotidien même s’ils n’effacent pas totalement le manque physique mais ca aide beaucoup. Il n’y a pas si longtemps que ca en 2008 lorsque je vivais à Shanghai pour mes études (ma copine en France) que wahtsapp et les forfaits illimités n’étaient qu’une chimère je me souviens avoir explosé mon forfait SMS chaque mois de 200 euros (200€x 6 mois parti en fumée dans les textos, oui oui ca fait bien 1200€).

      Pour ceux qui comme nous vive un amour INTERCONTINENTAL j’envie beaucoup ce qui peuvent se voir durant un week end tout les 2 mois après 1 à 2 heures de vol. Comme tu le dis le prix du billet et la distance étant énorme nous n’avons malheureusement pas le choix. Sois forte, agrémente ton quotidien aux mieux, souris, apprécies chaque moment, pour ta famille, tes amis et surtout pour lui. je n’ai toujours eu de cesse de dire à ma copine « même si tu es loin de moi sache qu’il y a tant de gens qui t’aime autour de toi là bas et de te savoir heureuse me rends heureux, alors sois forte, vis, souris 🙂 » c’est quelque chose que je ressens vraiment au fond de mon coeur et quelque part je me sens bien lorsque je la sais heureuse.

      Avec toute mon amitié et mes encouragements

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s