Comment saluer un Américain ou devenez un pro du hug!

Comment saluer un americain ou devenez un pro du hug

Les challenges de la vie d’expat se trouvent souvent dans les petits détails de la vie quotidienne. Saluer un Américain par exemple, ça n’a l’air de rien comme ça mais en vérité, c’est plus compliqué qu’il n’y paraît! Moi par exemple, je me rappelle qu’au début,  j’étais toujours un peu empotée quand venait le moment du fameux « hug » pour dire bonjour (ou au revoir)! Heureusement au fil du temps, j’ai développé quelques techniques que je me fais un plaisir de partager avec vous aujourd’hui! Voici donc mon petit guide pour apprendre à « hugguer » comme un pro! 😉

Ne jamais faire la bise à un Américain. Jamais.

Par expérience, je peux vous avertir de ne JAMAIS tenter de faire la bise à un Américain. Ceci dit, rassurez-vous, on fait tous l’erreur en débarquant. Mais en général, on ne la fait qu’une fois. Parce que faire la bise à un Américain entraîne automatiquement l’une des trois réactions suivantes:

a) Réaction la plus probable: la personne va se raidir et se statufier d’incrédulité devant cet excès de camaraderie. S’en suivra ensuite un sourire gêné mais poli, car l’Américain est très poli. Et vous, vous ne saurez plus où vous mettre.
b) Réaction possible: Vous êtes une femme et vous faîtes la bise à un homme Américain. Suivant le contexte, il y a des chances pour qu’il s’imagine, à tort, que ce débordement d’affection est un signal pour lui faire comprendre qu’il a une opportunité de conclure. Préparez-vous alors à passer la soirée à vous demander ce que vous avez bien pu faire pour que ce type ne vous lâche plus d’une basket.
c) Réaction envisageable: Vous êtes tombé sur un Américain très enthousiaste à l’idée de rencontrer un étranger et avec une envie dévorante de vous montrer qu’il est très ouvert sur le monde et connaît bien les habitudes Françaises. En général ce sont ceux-là qui vous claquent deux gros bisous sur les joues, comme le fait votre grand-mère. Pas top.

Les Américains, champions internationaux de la hug attack!

Les Américains ne se font donc pas la bise, à la place, ils ont cette fâcheuse habitude de hugger tout ce qui bouge! En famille, entre amis, entre amis de la famille ou avec la famille des amis, attendez-vous à recevoir une avalanche de hugs!

En tant que Français, ces embrassades nous font souvent à peu près le même effet qu’un Américain à qui l’on fait la bise. C’est-à-dire qu’on a souvent tendance à rester un peu planté là, les bras ballants, retenant notre respiration en attendant que ça passe. S’en suivra ensuite un sourire gêné mais poli de notre part, car l’expat Français fait de son mieux pour rester courtois.

Comment devenir un pro du hug?

Règle #1 – Se préparer

Vous le savez maintenant, les Américains hugguent à tout bout de champ. Il faut donc que vous soyez prêts à affronter la hug attack à n’importe quel moment: en famille, entre amis, entre voisins, au boulot… Certains Américains vous hugguent même dès la première rencontre. Anticiper-le donc mentalement et physiquement: ne lésinez pas sur le déodorant, même en plein hiver à New York!

Règle #2 – La bonne technique

Un hug, on dirait pas, mais c’est très technique.

Les bras – Les bras jouent un rôle primordial. Ne cherchez pas à enlacer votre partenaire au-niveau de la taille! En règle générale, votre bras droit doit passer au-dessus de son épaule gauche et votre bras gauche, sous son bras droit. Capiche?

La tête – On traduit souvent le mot hug par câlin mais détrompez-vous, ce n’en n’est pas un du tout! N’essayez surtout pas de caler votre tête au creux de l’épaule de votre partenaire, comme pour un slow. Il devinera tout de suite que êtes vous un deébutant.

La distance – En général, le contact se limite au niveau des épaules: on ne vient pas coller tout son buste contre son partenaire. Sauf si vous voulez faire passer un message.

La durée – Un hug dure entre 2 et 3 secondes. Ne cherchez pas à vous décoller dès la 1ère seconde d’un air dégoûté mais ne prolongez pas non plus au-delà: ce serait vite embarrassant.

Règle #3 – Ma petite astuce quand je suis mal à l’aise

J’ai remarqué que mes mains pouvaient m’être d’un grand secours lorsqu’un hug impromptu avec une personne que je connais mal, me mets mal à l’aise. Non, je vous vois venir, on ne s’en sert pas pour gifler le gentil Américain qui vous accueille chaleureusement. À la place, je vous conseille de légèrement lui tapoter le dos, il semblerait que ce soit un signal subliminal et universel pour mettre fin plus rapidement à un hug qui se prolonge. Essayez donc, vous me direz si ça marche! 😉

Et vous, vous le vivez comment cette histoire de hug? Avez-vous développé vos propres astuces? Et vous est-il arrivé de faire la bise à un Américain? Comment a-t-il réagit?

XOXO

– Marion

14 Commentaires

  • C’est marrant je me reconnais beaucoup dans tes astuces, je pense qu’on développe tous les mêmes à peu près

    J'aime

  • Je viens de découvrir cet article. Comme il m’aurait servi quelques années plus tôt lors de mon expat en Angleterre !!! 🙂 Travaillant dans une entreprise internationale, avec donc un bon contingent de Français, mes collègues anglais étaient habitués de voir cette pratique délicieusement so-french fleurir notamment lors du déjeuner (et qui signaient plus que tout l’appartenance nationale des 2 collègues se rencontrant à ce moment 🙂 !). En revanche, de mon côté, quel embarras pour « hugguer » ! Dans quel pétrin je me suis retrouvée plus d’une fois, quand le moment de l’embrassade avec mes collègues, notamment masculins survenait ! Je ne savais pas où mettre mes bras et cela finissait la plupart du temps (et instinctivement) en tapotant le dos de mon interlocuteur, façon réconfort à la française…Quelle manie de se coller contre un ou une parfaite inconnue, en le/la serrant dans ses bras ? C’est seulement en lisant ce blog aujourd’hui que je comprends que le contact n’est pas censé se faire au niveau du torse entier mais des épaules seulement…Grand moment de solitude 5 ans après… hahaha

    J'aime

    • hahaha! Ton commentaire m’a bien fait rire! C’est vrai que c’est toujours des scences un peu droles parce que tout le monde veut faire bonne impression mais au final, on est jamais trop a l’aise! Les Americains sont d’ailleurs toujours etonnes quand je leur dit que pour moi, un hug est plus « intime » que de faire la bise! Et pour le coup des epaules, c’est ce qui se passe la plupart du temps mais bon, parfois, certains sont un peu plus enthousiastes et la, t’as pas trop le choix, t’es un peu obligee de te coller a eux, je suis d’accord! Ceci dit j’ai aussi « donner des cours » sur comment faire la bise a ma belle-famille americaine qui pensait qu’on se faisait de vrais bisous sur la joue alors que non, on se colle plus ou moins joue contre joue et on fait un bisou dans l’air! On dirait pas hein, mais c’est technique aussi! haha! Et encore, j’ai pas pousse jusqu’a expliquer que suivant les regions on en fait 1,2,3 ou 4! 🙂

      J'aime

  • Je dois être chanceux, j’ai pas encore eu ce plaisir au bout de 6 mois ! Faut dire que je m’efforce de l’éviter au maximum 🙂

    J'aime

    • Ca c’est parce que tu es un homme, je suis sure que ta petite femme n’y a pas echappe, elle! Haha! Essaie de rester relax quand le moment fatidique arrivera! Parce que oui, il arrivera forcement un jour! 🙂

      J'aime

  • Ton article m’a bien fait rire, notamment parce que je me suis retrouvée ! La première bise, le premier hug cafouillant…
    Bref, merci pour la petite technique pour hugger, pour ma part, c’est toujours un peu maladroit alors maintenant, je vais pouvoir maîtriser ! 🙂

    J'aime

  • Alors ma toute première expérience de hug n’a pas eu lieu aux USA,car il y a plein d’autres pays qui le pratiquent. Non, c’était en Norvège, contaminée par la hugmania également, et la première personne à m’avoir huggé était… Ma soeur !!! Hé oui, elle vivait là-bas et moi, je suis allée la voir en vacances. A ma descente du car me menant chez elle, elle s’est approchée de moi et m’a fait un « câlin ». J’ai été touchée, flattée, émue de voir à quel point je lui avait manqué… Elle aussi m’avait manqué, mais tout de même, de là à se faire un câlin, chose que nous n’avions jamais faite avant, c’était surprenant, gênant, embarrassant…

    Quelques jours après, quand nous sommes allées chez des amis à elle, j’ai compris qu’en fait non, je ne lui avait pas tant manqué que ça !… Elle faisait des hugs à tout le monde, contaminée elle aussi par la coutume locale…

    J'aime

    • oooooh, c’est trop mignon comme anecdote! Je ne savais pas que le hug se pratiquait aussi dans les pays nordiques! Ca doit etre une maniere de se rechauffer au passage! 😉 Ta soeur vit la-bas depuis longtemps?

      J'aime

  • « C’est-à-dire qu’on a souvent tendance à rester un peu planté là, les bras ballants, retenant notre respiration en attendant que ça passe » JE MEURS DE RIRE HAHAHAHA 😥 cet article est trop drôle!!! Mais c’est vraiment la vérité. Je me souviens la 1ère fois que je suis allée à NY le 1er jour à mon arrivé bah pour dire bonjour je fais la bise normalement, et à chaque fois on me donnait un seul bisous bien baveux sur la joue du coup je me retrouvait à chaque fois comme un bêbête la 2ème jour tendu dans le vide. Heureusement que lui était là pour leur rappeler « she’s french ». En rentrant je lui demande si ils ne faisaient pas la bise ici à NY pourquoi on me donnait un seul bisous à chaque fois ? Il me dit que non ici pas de bise, il m’a même dit « that’s gay ». Je lui dis bah des fois c’est même 4 bisous. Il me répond en mode effaré « 4??? U CRAZY »
    Sinon j’ai aussi vécu la situation la envisageable. Surtout avec ses petites cousines. Au moment de partir les tantes appelaient leur enfants en mode « viens dire au revoir, elle est française fait lui la bise » et là tout le monde s’arrêtaient et nous regardaient nous faire la bise et ils poussaient limite un cri de joie genre »YEAAHHH » et tout.
    Mais je me suis toujours pas faite à l’idée, c’est trop bizarre de prendre les gens dans ses bras comme ca, donc j’ai continué à faire la bise du coup toute sa famille est habituée et ils me font tous la bise maintenant mais j’ai toujours l’impression que c’est un moment spécial pour eux, ils ont l’air super content de faire la bise comme des français.

    Aimé par 1 personne

    • Hahahaha! Super drole ton commentaire! Le fameux « Don’t mind, she’s French! » qui nous sauve plus ou moins de toutes les situations embarrassantes! 😉 Oui, c’est vrai que pour eux se faire la bise, c’est vraiment etrange! Mon mari m’a meme dit « non mais tu te rends compte que j’embrasse ta mere a chaque fois que je la vois alors que je n’embrasse jamais la mienne? ». Mais il s’habitue, il fait meme la bise a mon pere maintenant, et ca ne lui pose pas de probleme. J’ai juste du lui explique qu’on ne faisait pas le bisou sur la joue mais dans le vide en se touchant juste joue contre joue. Je n’y avais jamais pense avant mais c’est technique aussi de faire la bise! Haha! Et tu as raison, moi aussi dans la famille, les enfants me font toujours la bise! Mais dans ces cas la, je ne me plains jamais des bisous baveux! 😉

      Aimé par 1 personne

  • Haha cet article est génial. Le coup de la bise à un américain (pour le coup americaine) m’est arrivé une fois. Je rencontrais la petite amie du meilleure pote de mon mec: je m’approche pour la saluer et la mon réflexe de bise à la française est revenu d’un coup XD je m’en suis rendue compte au milieu de mon élan… Voyant qu’elle restait la plantée comme un pique. Assez embarrassant sur le coup haha

    J'aime

    • Haha! Nous c’etait a notre mariage, les Americains avaient vraiment a coeur d’accueillir les Francais comme il se doit en leur faisant la bise, sauf que les Francais, eux, voulaient paraitre polis en hugguant les Americains. Les regarder se saluer de loin etait assez drole! 😉

      Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s