Mes 12 expressions américaines préférées

Aujourd’hui, on va travailler notre anglais et étendre notre vocabulaire! Après  plus de six ans à côtoyer des Américains, je vous livre mes 12 expressions américaines préférées! Drôles ou pleines de bons sens, elles ont le mérite de me faire sourire quand je les entends!

Pardon my French

Celle-là, je l’utilise souvent! Les Américains disent « pardonnez mon francais » pour s’excuser par avance avant de lâcher une vulgarité. Sauf que forcément, quand on est français et qu’on utilise un langage grossier en français, c’est beaucoup plus drôle! 😉

Comment les Américains l’utilisent?
« Pardon my French, but this girl is a real b**ch! »

Comment vous pouvez l’utiliser?
« Pardon my French, mais quel c** ce mec, alors! » 😉

Go big or go home

Celle-là aussi, c’est vraiment une de mes préférées car je trouve qu’elle exprime bien le côté compétiteur et téméraire des Américains. Go big or go home, c’est une expression qu’on utilise surtout dans le milieu sportif, pour encourager quelqu’un à donner le meilleur de lui-même, à aller au bout des choses, à tenter le tout pour le tout. On pourrait plus ou moins le traduire par: « Bats-toi pour la victoire ou rentre chez toi ».

Comment l’utiliser?
L’enfant: « We have a football game tomorrow but I don’t think we are going to win. »
Le père: « Well, go big or go home! »

Sugar daddy

Vous allez enfin comprendre la provenance du nom de cette marque de sucre en poudre! Un Sugar Daddy en anglais, c’est un homme plutôt âgé et riche qui entretien une femme plutôt jeune et jolie. Le « papa en sucre » américain n’a donc rien à voir avec le « papa gâteau »français, il s’agirait plutot de dénoncer un couple dans lequel la femme est surtout intéressée par l’argent et l’homme a les moyens de « se payer » la compagnie d’une femme bien plus jeune que lui.

Comment l’utiliser?
« This girl is way younger than her husband. Do you think he’s her sugar daddy? »

It's not rocket science!

Cette expression s’utilise pour dire que quelque chose est facile à comprendre: « ce n’est pas de la science de fusée! ». Elle s’emploie surtout quand on est un peu agacé que l’autre personne ne comprenne pas quelque chose de simple ou qu’on l’a déjà répété 20 fois.

Comment l’utiliser?
« I already told you that if you want to make two cakes, you need to double the amount of sugar, flour and butter written in the recipe. It’s not rocket science! »

I am feeling blue

Quand un Américain se sent bleu, ça veut dire qu’il se sent triste.

Comment l’utiliser?
« Steve has been feeling blue since his dog died ».

She got cold feet

Quand quelqu’un a les pieds froids aux Etats-Unis, ça veut dire qu’il se rétracte au dernier moment parce qu’il a la trouille. C’est un peu comme de dire que c’est une poule mouillée, quoi!

Comment l’utiliser?
« Allison was supposed to go skydiving with me but she got cold feet and cancelled. »

Break a leg!

Si un Américain vous souhaite de vous casser une jambe, remerciez-le! C’est l’expression que l’on utilise pour souhaiter bonne chance à quelqu’un. Oui, je sais, ça n’a aucun sens.

Comment l’utiliser?
Le mari: « I have an important meeting with my boss this afternoon ».
La femme: « Break a leg! »

Don't hold your breath!

Je ne sais pas pourquoi mais cette expression me fait toujours sourire! Peut-être parce qu’elle me penser au petit Indien qui retient sa respiration pour faire du chantage à Astérix dans Astérix en Hispanie (ça vous parle?)! Elle s’emploie pour dire que quelque chose va prendre du temps, ou risque même de ne jamais arriver. On vous prévient donc de ne pas tenter de retenir votre respiration en attendant que ça arrive!

Comment l’utiliser?
John: « So I heard your boss said he is going to give you a raise? ».
Jack: « Yeah, well… I am not holding my breath… »

Drunk as a skunk

Quand ils partent en soirée, certains américains sont « bourrés comme des putois ». Sauf qu’en anglais, c’est mieux, parce que ça rime!

Comment l’utiliser?
« I heard Tyler was drunk as a skunk last night! »

Go fly a kite!

Vous le savez maintenant, si un Américain vous souhaite de vous casser une jambe, c’est gentil de sa part. Si en revanche, il vous dit d’aller faire voler un cerf-volant, c’est pas cool du tout! Disons que c’est une variante un peu plus soft que de dire « F*** off! ».

Comment l’utiliser?
Le Français idiot: « I can’t believe how stupid Americans are! »
L’Américain: « Go fly a kite! »

I will wash your mouth with soap

Cette expression très imagée est souvent prononcée par les mamans américaines quand leurs enfants sont grossiers: elles les menancent de laver leur bouche avec du savon!
Malheureusement, je ne serais pas très etonnée que cette expression ait été appliquée au pied de la lettre quelques générations auparavant… 😦

Comment l’utiliser?
L’enfant: « My brother is a jerk! »
La mère: « Don’t swear or I will wash your mouth with soap! » 

Twist my arm!

À la base, tordre le bras de quelqu’un signifie lui mettre la pression ou le forcer à faire quelque chose. Mais à chaque fois que je l’ai entendu, elle était utilisée avec ironie quand quelqu’un nous propose de faire quelque chose qu’on a très envie de faire!

Comment l’utiliser?
Emilie: « You want to go shopping with me? »
Julie: « Twist my arm! »

Alors, vous les connaissiez ces expressions? Avez-vous d’autres expressions américaines que vous aimez utiliser? Partagez-les!

– Marion

18 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s